Essential Therapeutics

La Bio expertise prévention santé d'Essential Therapeutics France vise à promouvoir la qualité des huiles essentielles biologique. Une expertise botanique et scientifique en matière de connaissances et traçabilité des chémotypes.

Cette expertise ayant pour débouché une action fondamentale sur une prévention active de la santé.

Essential Therapeutics s'adresse à l'ensemble des professionnels du bien être utilisant les substances odorantes et odorifères de la nature. Substances appartenant à des familles moléculaires ciblées agissant de manière infinitésimales.

Notre cahier des charges pour chaque huile : un approvisionnement directement auprès des producteurs, le label BIO AB d'ECOCERT, un suivi analytique, une conformité aux directives européennes, une recherche de l'excellence dans la caractérisation biochimique de l'entité.


Toutes nos huiles sont disponible dans la section nos Huiles Essentielles BIO, les prix sont accessibles après créatiion de votre compte client. 

Vous trouverez également dans notre partie documentation l'ensemble des documents relatifs à chaque huile ainsi que nos certificats ECOCERT.


La lettre Expert tissera le fil de la communication médicale et scientifique dédiée aux Huiles essentielles BIO.

Enfin le Blog assure l'interface entre vos questionnements et nos réponses spécifiques assurées par un collège d'expert pluridisciplinaire.

L’application du Règlement « CLP » aux huiles essentielles/ Novembre 2011

 

L’application du Règlement « CLP » aux huiles essentielles// Règlement (CE) n° 1272/2008 du Parlement européen et du Conseil du 16 décembre 2008 relatif à la classification, à l’étiquetage et à l’emballage des substances et des mélanges, modifiant et abrogeant les directives 67/548/CEE et 1999/45/CE et modifiant le règlement (CE) n° 1907/2006. 

 

 

 

Toutes les huiles essentielles produites à partir de cette date doivent être étiquetées selon cette nouvelle règlementation, utilisant les nouveaux pictogrammes de danger.

 

Une indécision est perceptible quant à l’utilisation des huiles essentielles en cosmétique, puisque les huiles essentielles sont étiquetées substances dangereuses, tandis que les cosmétiques ne font pas partie de ces restrictions. Le nouveau règlement tend à favoriser la sécurité d’emploi des cosmétiques, et ne prend pas en compte la présence des huiles essentielles ! En parallèle, l’Afssaps avait  publié en 2008, un dossier : recommandations relatives aux critères de qualité des huiles essentielles //Contribution pour l’évaluation de la sécurité des produits cosmétiques contenant des huiles essentielles – Harmonisation européenne !!!

 

Un problème pour les compléments alimentaires, car il est difficile de vendre un produit à usage oral avec un pictogramme mentionnant « nocif en cas d’ingestion » ! Ceux-ci vont-ils être contraints de devenir des médicaments ?

 

Cette législation pour l’étiquetage de substances dangereuses va entraîner l’apparition de pictogrammes de danger sur les parfums d’ambiance, cosmétiques, nutraceutiques, médicaments  et détergents comportant des huiles essentielles !!! Même si le produit est bio

 

 

 

http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:32008R1272:FR:NOT

 

http://antafirma.eu/images/afssaps.pdf